Causerie éducative, des dames de cœur à pied d’œuvre dans l’arrondissement de FOKOUE.

     L’élan de générosité du Cercle des Amis du Cameroun, a toujours manifesté son amour au travers de ses actions pour les populations Camerounaises. Le 07 février 2016, est une date qui restera gravé en mémoire de celles de la commune de Fokoué.

 

 

        La jeunesse étant indiquée comme le fer de la nation, voilà un des éléments qui  pourraient susciter cet intérêt pour  une relève certaine. Car la jouvence de Fokoué a fait l’objet d’un entretien d’édification, et puis de jeux de questions réponses. Ceci  sous l’égide de causerie éducative au matin du 08 Février 2016, avec ces dames de terrains venues pour la circonstance. Parmi les thèmes évoqués on a eu:

  • La Vérification des acquis des codes civiques, des armoiries (les symboles Etatiques, le sceau, l’hymne national…).
  • La sensibilisation et le dépistage des IST (hépatite, le sida, la gonococcie), sur les modes de transmissions, de protections.
  • L’édification sur le thème de l’année : « Jeunesse, citoyenneté et lutte contre l’insécurité pour l’avènement d’un Cameroun émergent ».
  • Sur ALCAM, assemblée législative du Cameroun. Dans lequel on a l’hymne national créé par : Samuel MINKO BAMBA, René JEM AFANA. Les trois valeurs chantées dans l’hymne national : la liberté, l’unité, l’attachement à notre pays.

       La liste est exhaustive et l’un des faits les plus marquants a été l’honneur   de la petite SUISIE de la Tle D, qui témoigne de sa satisfaction et de celle de ses camarades jusqu'au lendemain de leur festivité jouvencelle, par ses mots de remerciement pour ce sourire qu’elles donnent dans les quatre coins du pays, en leur souhaitant ainsi un bon séjour.

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn