COOPERATION AU DEVELOPPEMENT

            La Commune de Fokoué joue parfaitement sa partition et rassure ses partenaires!

                       

       Cette déclaration est celle de la mission conjointe C2D et PNDP descendue sur le terrain ce 23 Juillet 2016 pour évaluer le niveau de réalisation des projets financés par eux-mêmes dans la Commune de Fokoué.

      Dans le cadre de la coopération internationale, la France finance depuis une décennie, les projets de développement au Cameroun à travers divers projets et Programme tels ACEFA, AFOP et surtout le PNDP.

 

      En 2015 comme en bien d’autres années antérieures, la Commune de Fokoué avait bénéficié du PNDP, d’un Projet de construction du pont KEMKEM avec ouverture de la bretelle NDOUNFEM-BANGGOUET à hauteur de trente-huit millions de nos Francs. Tel que stipulé dans le cahier de charges, la Commune de Fokoué a non seulement honoré à ses engagements financiers à concurrence de dix-pourcent du coût global, mais surtout, elle a assuré avec rigueur, la maîtrise d’ouvrage et les résultats font la fierté des communautés bénéficiaires.
C’est dans l’optique d’évaluer le niveau de réalisation, l’impact social et faire un bilan de dix années de déploiement dans le développement au Cameroun que le C2D et son bras séculier PNDP, ont effectué cette descente dans la Commune de Fokoué. Sous la conduite de Madame Le Maire, ils ont visité, d’un bout à l’autre, le projet suscité et ont constaté d’eux-mêmes la portée économique dudit pont. Au terme de la descente, la Cheffe de la délégation, Madame LUM MUNDAM Gloria, Secrétaire Technique d’Appui Dédié à l’Exécution du Contrat de Désendettement et de Développement (STADE-C2D) a exprimé son satisfecit sur le niveau de réalisation physique du projet sur le terrain et s’est réjoui de l’ampleur du trafic sur ledit axe routier.
      Pour sa part, Madame Le Maire salue la coopération Franco-camerounaise et loue les actions du PNDP, car pour elle, « si le PNDP n’existait, il fallait bien le créer ». Elle fonde ses propos sur les appuis multiformes que ce partenaire accorde aux Collectivités Territoriales Décentralisées au Cameroun: de la formation et renforcement de capacités des personnels communaux aux réalisations sur le terrain, en passant par l’octroi des équipements roulants et le financement des études, le PNDP veille aux soucis les plus insoupçonnés pouvant entraver le bon fonctionnement des Communes. Au nom des populations de son espace communal, elle a remercié le bailleur de fonds. Des propos renchéris par ceux des responsables du village Bangouet, qui ont saisi l’opportunité pour présenter une autre doléance qui est l’extension du réseau électrique dans leur village.
    Tels les soucis d’un patient à des spécialistes, la doléance de ces populations a été très bien reçue par le Coordonnateur Régionale du PNDP et Madame le STADE-C2D profite aussi de l’occasion pour signaler que la troisième phase du C2D est déjà signée et à cet effet, elle rassure que les nouveaux besoins des populations sont identifiés systématiquement.
Belmondo Timo 

 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn