Prix d’excellence MO’OH NKONG

                                                       Prix d’Excellence MO’OH NKONG
                                            Les enseignants eux-aussi portés au firmament

       Il y a de cela quelques années, l’imminent Professeur François ANOUKAHA, digne fils du Groupement Fontsa-Touala et Vice-président de la Commission Nationale Anti Corruption (CONAC), avait initié le « Prix NKWAKEN » pour récompenser les Brevetés, Probacheliers et Bacheliers du Lycée de Fontsa-Touala exclusivement. L’action ayant stimulé le sens du travail et le goût de la réussite chez les apprenants au niveau local, le Professeur ANOUKAHA, fait Notable et rebaptisé MO’OH  NKONG NKEM NGUH à la Cour Royale de la Chefferie Supérieure Fontsa-Touala, depuis l’année dernière, a institué un autre prix qui lui est personnellement honorifique et intitulé « Prix MO’OH NKONG » qui récompense exclusivement les 10 meilleurs bacheliers de chaque établissement d’enseignement secondaire de l’Arrondissement de Fokoué.


       Rendu seulement à la deuxième édition de cet important prix dédié aux jeunes qui toquent aux portes d’Universités, le promoteur a fait un bon éminemment applaudi en faisant intégré et récompensé le travail des enseignants et responsables d’écoles.
     Ce 06 Novembre à la Place des Fêtes de Fokoué, à l’occasion de la 35ième fête-anniversaire de l’accession à la Magistrature Suprême de son Excellence Paul Biya, la Commission dudit Prix a rendu public le procès-verbal de son travail. Constitué du Vice-doyen de la Faculté des Lettres de l’Université de Dschang Mathias ATSATITO et du Proviseur du Lycée Bilingue de Fokoué, Mme NGWESSIE Rosalie Unifiée, ladite commission a dit avoir travaillé sur la base des procès-verbaux de l’Office du Bac pour ce qui est des dix meilleurs de chaque Lycée et des listes des meilleurs enseignants et meilleurs Animateurs Pédagogiques publiées par la Délégation des Enseignements Secondaires pour la Menoua et de l’IAEB de Fokoué, pour ce qui est des meilleurs enseignants du secondaire et du Primaire. C’est dire sur le plan prévisionnel que chacun des Lycées de Fokoué, Fontsa-Touala et Fotomena disposait de 500.000F (cinq cent milles francs) pour ses meilleurs bacheliers. Assi faudrait-il mentionner que pour ceux des établissements qui n’ont pas pu avoir dix bacheliers, le complément d’argent est reversé dans les comptes de l’APEE.
     Au finish, les élèves du Lycée Bilingue de Fokoué se sont raffolés et ont raflé toute leur cagnotte, ceux du Lycée Technique de Fotomena ont laissé 100.000F et ceux de Fontsa-Touala 200.000F à leurs différentes APEE. Si Fokoué a pu avoir plus de dix bacheliers, il reste à signaler que Fotomena a eu des très meilleures prestations au Baccalauréat Session 2017. Pour cette deuxième édition du Prix MO’OH NKONG, une rondelette somme de 2.000.000F (deux millions) a été déboursée pour récompenser 24 jeunes étudiants et 25 enseignants au total.
Un geste qui a, non seulement crée de l’euphorie chez les bénéficiaires, mais qui vient aussi ainsi relancer un nouveau challenge dans toutes les structures travaillant pour l’éducation des personnes dans l’Arrondissement de Fokoué, car pour les cadres de la Section RDPC MENOUA SUD-EST, « investir dans l’éducation, c’est investir sur l’avenir », puisque ce Prix vient désormais enrichir la pertinence de l’action similaire que le Président DEMENOU TAPAMO Honoré de ladite Section porte au courant de l’année scolaire pour les répétitions. Donc concrètement, l’un pour former et l’autre pour récompenser. Vive la stratégie gagnante !!!






Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn