« FEMMES ET ENERGIE DURABLE », S.E MADAME SEGOLENE ROYAL AU 2EME COPIL AU CAMEROUN PAR BANGANGTE.


      Les populations de Bangangté et celle du Cameroun tout entier garde mémorablement le  12 juillet 2018. Car S.E Madame Ségolène Royal, en présence des acteurs locaux, les Maires des communes de  Fokoué, Afanloum, Angossas, Bengwi, Mintom, Mayo Oulo, et Bangangté  se sont retrouvés en comité de Pilotage du  projet Énergie Durable. Nous soulignerons que c’est un programme femme et énergie durable conçu en 2015 en marche de la cop interne (conférence de paris) sur le climat. Ce  Projet de construction de mini-central solaire dans les formations sanitaire rurale est en cours d’exécution depuis juillet 2017, dans les communes pilotes Bangangté dans le Ndé et Fokoué dans la Menoua. Un de ces volets concerne l’éclairage solaire pour épargner les femmes des agressions et autre  viol dans les zones obscures. Porté par le REFELA (Réseau des Femmes Elu local d’Afrique), le Cameroun a été choisi pour la hâte d’essai du projet.

       En pleine mise en œuvre à Fokoué et à Bangangté, cette rencontre sous la présence de l’AIMF (partenaire projet), visait à  évaluer les étapes d’exécution projet et les aléas encourus  depuis son lancement.  Il a été question de marquer les points d’ancrages facilitant ainsi la rapide exécution pour les 5 autres Communes (Afanloum, Angossas, Bengwi, Mintom et Mayo Oulo) à venir. Ceci sous label ‘ Sécurité des femmes et filles par l’équipement en énergie solaire des maternités’. Fortement impulsé par Madame le Maire de la commune de Bangangté : « un enfant qui voit le jour dans l’obscurité parce que le centre de santé n’est pas éclairé, est un enfant qui engage sa vie dans les conditions particulières ». Un projet porté par Ségolène Royal à travers sa fondation DA PLANETE qui fait bénéficier aux communes du REFELA de l’énergie renouvelable. Suivant la convention de financement du Projet « Femmes et Energie durable », le  Comité de Pilotage National (COPIL) a pour but de regrouper toutes les femmes maires bénéficiaires du programme, les acteurs locaux, les bureaux d’étude et les sectoriels élargis aux Conseillers municipaux, et Secrétaires Générales de Mairie dans un cadre qui permet la concertation, la présentation du projet, l’évaluation du niveau d’avancement et de soulever toutes ambiguïtés constatées à la mise en œuvre. La présidente Mondiale du cop 21  Ségolène Royal dans son propos liminaire, a confiance à la motivation les différents intervenants sur le terrain et pense bien que c’est confiance entre ces acteurs de terrain et les entreprises de réalisation qui est la clé de la rapidité et du succès des travaux.

       Sous impulsion du gouverneur de la Région de l'Ouest et la président Mondiale du cop 21  Ségolène Royal aujourd'hui à l'hôtel de Ville de Bangangté, et du Consul de France au Cameroun. Le Gouverneur de la Région de l'Ouest dans son discours en tant que Représentant du Ministre de la Décentralisation,  a salué particulièrement le dynamisme de deux Femmes-Maire,  Amazones de la coopération internationale décentralisée et de la Bonne Gouvernance,  parlant respectivement Maire Courtès de Bagangté et Adrienne Paule Demenou Tapamo de Fokoué. Et Mme le Maire de Fokoué n'a pas caché sa satisfaction non seulement pour les apports de SE Ségolène Royal mais aussi pour le nouveau projet "Maternité Solaire" des CSI des Communes gérées par les Femmes-Maire au Cameroun.

       Nous retiendrons de cette rencontre qu’en Marge du Copil, nous avons découvert les actions de développement dans divers secteurs, et particulièrement pour les questions d’assainissement de la commune de Fokoué, portant sur sa compétence  en matière d’assainissement. Ceci dans le souci d’améliorer les conditions de vie de ses populations, Mme le maire de la commune de Fokoué  initie divers projets en matière d’eau et d’assainissement avec le soutien des partenaires à la coopération. C’est dans cette optique que pour une durée de trois ans, le projet « Amélioration de l’Accès à l’Eau propre et Assainissement dans la Commune de Fokoué », en abrégé (ASEAF), est le fruit d’un partenariat fructueux qui lie la Commune de Fokoué, demandeur-chef de file, à l’Union Européenne, autorité contractante et à l’ONG ERA-Cameroun, Maître d’œuvre. Financé à hauteur de 392 486,20 EUR, avec une côte part de 11,71% pour le bénéficiaire et 88,28% de l’UE-bailleur de fonds, le projet ASEAF vise essentiellement la réhabilitation des réseaux d’Adduction en Eau Potable de LEWET, MBOUH et NZA’AH. Trois gigantesques ouvrages pour arroser fortement et constamment les Groupements Fokoué, Bamegwou et Fotomena en eau de boisson hygiénique.

Cyrano Tewamba




 



 

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to StumbleuponSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn